Mal Logement Précarité énergétique


Le CREAQ et la lutte contre la précarité énergétique et le mal logement

Le CREAQ mène depuis sa création, en 1998, des actions en direction des ménages fragiles. Depuis les premières permanences dans les centres sociaux de Bordeaux jusqu’à la formation nationale des cadres de la fonction publique, nous avons fait évoluer nos actions pour qu’elles tentent de répondre au mieux à la situation des ménages et trouvent leur place dans cette lutte.

Il faut distinguer deux volets d’actions : celles en direction des ménages fragiles et celles en direction des professionnels.

Actions en direction des ménages fragiles

Ces actions sont très variées et cherchent à couvrir plusieurs niveaux d’intervention :

Le conseil et l’information des ménages : comprendre ses consommations et savoir utiliser ses appareils (entretiens individuels, ateliers collectifs)

L’animation d’actions visant à réduire les consommations domestiques des ménages autour de la distribution de kits économies d’énergie ou d’eau

L’accompagnement aux travaux des ménages dans des actions de type Rénovation Solidaire ou SLIME

Les actions exploratrices, comme « Quand le logement rend malade », menée en 2015-2016 en partenariat avec le Conseil Médical en Environnement Intérieur du Pavillon de la Mutualité Française, avec le Soutien de la Fondation Abbé Pierre, l’ADEME Aquitaine, la DREAL et la CARSAT.

La réalisation d’outils pédagogiques dédiés : exposition, matériel de démonstration, livrets, ….

Actions en direction des professionnels

Création et animation du réseau des acteurs Préca Energie– preca-energie.org

Assistance à collectivités dans l’élaboration d’actions de lutte contre la précarité énergétique

Co-élaboration et animation des formations ADEME (CNFPT et agrément ADEME)

Elaboration de formations en direction des professionnels dans le cadre du réseau

Pilotage d’un des six focus territoriaux menés en France dans le cadre de la mise en place de l’Observatoire National de la Précarité énergétique

le Réseau Préca Energie Aquitaine est un réseau des acteurs de lutte contre la précarité énergétique.

Il a été créé par le CREAQ en 2010, qui en assure toujours l’animation. Le Réseau s’est construit jusqu’en 2014 sur le département de la Gironde, pour se déployer depuis sur tout le territoire régional. Il a été soutenu par l’ADEME Aquitaine depuis sa création jusqu’en 2015, qui a participé activement à son déploiement.

A destination des professionnels, ce réseau se veut être un centre ressource pour la lutte contre la précarité énergétique. Il s’est donné pour missions de :

home-sketch-1 Permettre à l’ensemble des acteurs de la précarité énergétique d’accéder à l’information et à la connaissance en lien avec cette thématique.

 
 Favoriser les échanges entre les membres et autres acteurs.

 

 Valoriser les retours d’expériences et faire connaître les outils.

 

 Faire remonter les questions et problématiques pour rendre compte et accompagner les politiques publiques.

 
 Accompagner et faciliter la mise en œuvre, sur les territoires, d’actions de lutte contre la précarité énergétique. 

 

Le CREAQ est par ailleurs adhérent du réseau national RAPPEL, réseau des acteurs de la pauvreté et de la précarité dans le logement. Il prend activement part à ce réseau, à travers une mise en commun du travail réalisé dans le cadre de son réseau départemental et en intervenant régulièrement dans les journées nationales et lors d’une réunion d’expert sur la santé dans le logement.

Le CREAQ est signataire du Contrat Local d’Engagement signé en Gironde, au titre du réseau Préca Energie 33.

 

En savoir plus sur le Réseau Préca Energie

Le CREAQ accompagne la mise en place de programmes spécifiques de lutte contre le mal logement et dispose pour cela d’une expérience confirmée dans l’élaboration et l’animation technique de dispositif de lutte contre le mal logement.

La démarche couramment adoptée est la suivante :
• Rendre lisible l’action du CREAQ sur le territoire concerné auprès des donneurs d’alerte potentiels
• Repérer les situations de précarité énergétique et réaliser des maillages locaux d’acteurs dans le but de les rendre autonomes sur ces questions,
• Qualifier les situations de précarité énergétique du territoire (secteur géographique, caractéristiques des ménages et des logements),
• Réaliser des visites à domicile comprenant une sensibilisation des occupants, une analyse des consommations d’énergie et d’eau, la visite technique du logement, la remise d’appareils économes en eau et en énergie
• Apporter des réponses aux situations de précarité énergétique ou de mal logement grâce à un accompagnement et une orientation des ménages vers les dispositifs adaptés.